Expositions

◗ Les étapes de réalisation d’une exposition.

La réalisation d’une exposition impose une méthode de travail rigoureuse.
Elle se décompose en trois grandes phases mainte fois éprouvées.

• Les études préalables à la réalisation de l’exposition.
• La réalisation d’un projet détaillé.
• La mise en œuvre du projet.

◗ Découvrez nos références récentes.

◗ Phase 1 : études préalables à la réalisation d’une exposition

1 – La recherche documentaire.

Tout projet de médiation scientifique, technique ou culturelle débute par la collecte d’informations. Cette recherche s’effectue auprès de centres de ressources classiques et spécifiques en fonction du thème, mais aussi et surtout au cours de rencontres et d’échanges avec le maître d’ouvrage et les référents techniques ou historiques avec lesquels vous nous mettrez en relation.

2 – La structuration des contenus.

L’ensemble de la documentation et de l’information recueilli est compilé, synthétisé et hiérarchisé de façon à obtenir une vision claire et structurée des contenus que nous souhaiterons présenter au public. Cette structure est présentée à la maîtrise d’ouvrage dans le cadre de réunion de travail pour évolution puis approbation.

 3 – La mise au point des médias.

Dans un premier temps, un circuit de visite sera défini en fonction des grandes thématiques, ensuite les médias seront définis en fonction des contenus et du public auquel ils sont destinés. Il existe de nombreuses façons de véhiculer les messages en scénographie. Nous aurons recours à des médias déjà connus ou nous développerons des outils spécifiques au besoin particulier du thème que nous aurons à mettre en scène.

 4 – La réalisation de plans au niveau APS.

À ce stade, un plan-masse de l’ensemble de la scénographie est réalisé. Il permet de visualiser la répartition des médias et contenus associés dans l’espace, et de mettre en évidence la circulation des publics dans l’ensemble du dispositif. C’est à cette étape que d’éventuelles modifications du cloisonnement de l’espace prévu pour recevoir l’exposition seront envisagées, de façon à disposer d’un espace optimal parfaitement adapté pour recevoir du public dans un contexte de médiation à la fois culturel et scientifique. Dans le même temps, tous les plans de détail utiles seront réalisés pour définir chacun des médias.

5 – Une première approche graphique.

L’ambiance graphique d’un projet scénographique est très importante pour le définir, c’est pourquoi nous vous proposons, dès le stade APS, de travailler sur cet aspect fondamental. Des tendances vous seront proposées, elles viendront asseoir le positionnement du dispositif.

6 –  La répartition budgétaire APS.

Au terme de cette première phase d’étude, les médias sont chiffrés, permettant ainsi une ventilation du budget de réalisation imparti au projet.

◗ Phase 2 : réalisation d’un projet détaillé.

1 – La mise au point des contenus détaillés.

Il s’agit maintenant de définir l’ensemble des contenus de façon précise tels qu’ils figureront dans les différents médias. Cette phase est longue et fastidieuse, il convient de la démarrer le plus tôt possible pour respecter le délai de réalisation imparti. Les contenus finalisés seront soumis à validation avant intégration définitive.

2 – La recherche iconographique.

De façon parallèle à la rédaction des contenus définitifs, une recherche d’iconographie est réalisée de façon à venir illustrer le propos tant dans les médias imprimés que dans les médias audiovisuels ou multimédias. Nous privilégierons les images libres de droits d’utilisation ou la mise à disposition de photos par des partenaires du projet.

3 – La réalisation de plans au niveau APD.

Il convient à présent de mettre au point les plans de détail qui permettront la fabrication des différents éléments constituant la scénographie. Ces plans cotés définiront précisément les mobiliers, les plages graphiques, les manipulations interactives et tout autre élément constitutif de la scénographie.

4 – Un descriptif précis des différents médias.

Un document décrira tous les aspects fonctionnels et techniques des différents médias ainsi que l’ensemble des scénarios des différents audiovisuels et multimédias. Cet écrit définira totalement le projet au stade APD et permettra une validation pour le passage à la phase de réalisation.

5 -La répartition budgétaire  au niveau APD.

Au terme de cette deuxième phase d’étude, l’ensemble des éléments constitutifs du projet est précisément chiffré, une ventilation du budget de réalisation imparti au projet est alors possible.

scénographie Jacques Bocquet
◗ Phase 3 : mise en œuvre du projet.

Sur la base des différentes études conduites dans les tranches 1 et 2, le projet est réalisé au travers quatre axes :

–       La fabrication des mobiliers et décors,

–       La fourniture et la mise en place des équipements audiovisuels,

–       La production graphique,

–       La production multimédia.

Des réunions de travail seront organisées dans nos ateliers, celles-ci permettent de suivre la réalisation des différents dispositifs. Après finalisation, chaque élément de la scénographie sera intégré dans l’espace consacré à votre exposition.

scénographe Isère Jacques Bocquet